Les spectacles de la compagnie :
 

Tout public / Jeune public à partir de 5 ans / Rue et Salle

Création 2015

 

c’est deux imbéciles
ils sont sales ils n’ont rien
ils regardent passer le monde avec leurs yeux de traviole
ils sont là incognitos
et comme vous aussi vous êtes là ils vont en profiter
ils vont s’amuser avec quelques vieilles boîtes quelques bouts de ficelle
et quelques gamins si y’en a qui traînent
ronchons et rigolards
idiots mais malins
ils se moquent de l’autorité et des convenances
et s’amusent à casser l’insupportable monotonie du monde

 

 

Ce spectacle peut bénéficier du soutien à la diffusion de l'ODIA.

 

Tout public / Rue

Création 2013

 

Pour son troisième spectacle, « How To Kill People », la compagnie se tourne vers un théâtre plus satirique, avec une conférence décalée pour la rue.
Mlle Lami, présidente de l’association « How to Kill People » et son fidèle assistant Mr Pape nous proposent leur solution : l’élimination ! Ils nous enseignent une série de méthodes plus farfelues les unes que les autres pour éliminer enfin les parasites qui gangrènent notre société.

Un spectacle déjanté !


 

 

Ce spectacle peut bénéficier du soutien à la diffusion de l'ODIA.

Tout public / Jeune public / Rue et Salle

​Création 2006

 

Avec son premier spectacle : « Faîtes comme chez Fous ! » la compagnie explore le théâtre burlesque, en mettant en scène le  quotidien de Mr et Mme Vubert, personnages à la fois enfants et adultes, incapables de communiquer mais inséparables et perdus l’un sans l’autre, qui, avec de petits riens,  s’inventent un destin hors du commun.

Depuis sa première en novembre 2006, le spectacle a été joué plus de 200 fois et continue à tourner.  L’univers absurde, dérisoire et poétique de Mr et Mme Vubert est chaleureusement accueilli par les spectateurs de tous âges, ainsi que par la presse et les professionnels.
Ce spectacle a été adapté pour la rue en 2011.

 



Tout public / Jeune public / Salle

​Création 2009
 

Avec son deuxième spectacle, « Myriagone », créé en novembre 2009, la compagnie  façonne un nouvel univers, plus onirique.
L’histoire de Myriagone, c’est avant tout celle d’une rencontre entre deux personnages touchants et poétiques. Au gré de situations farfelues, ils tissent entre eux un vrai lien, plein de maladresse et d’humanité, et nous parlent de la solitude, de la rencontre et de la transmission.
Le spectacle est sélectionné en 2011 pour les festivals Spectacles en Recommandé  de la Ligue de l’Enseignement, et Région en Scène  du réseau Diagonale / Chaînon Manquant.

 

 La compagnie Magik Fabrik est membre du collectif Le 99 et du GE Oscar.